< Retour à la carte

Heyvaert


© perspective.brussels/Cyrus Pâques

© perspective.brussels/Cyrus Pâques

 

 

 
Proposition de réaménagement des espaces publics et des espaces verts autour du canal et de la rue Heyvaert
Proposition de réaménagement des espaces publics et des espaces verts autour du canal et de la rue Heyvaert — © perspective.brussels/CityTools/PlusOffice

Une stratégie pour le développement et la rénovation du quartier Heyvaert se construit aujourd’hui. Conçue par perspective.brussels, celle-ci permettra notamment de faire évoluer l'économie du quartier vers des activités plus adaptées au quartier et à la vie en ville.

L’amorce d’une reconversion

Les pouvoirs publics régionaux et locaux souhaitent une reconversion du quartier Heyvaert qui réponde aux objectifs environnementaux et urbains qu’ils se sont fixés et qui renforce la qualité de vie dans ce quartier. Pour ce faire, perspective.brussels a été chargé de proposer une stratégie de développement territorial et d’accompagner cette reconversion, dans toutes ses dimensions (environnementale, sociale, économique,…). Un véritable défi pour ce quartier, historiquement marqué par une activité industrielle intense et dédié aujourd’hui principalement au commerce de voitures d’occasion.

Améliorer la qualité de vie et l’habitat

Le quartier Heyvaert se trouve en périphérie directe du centre-ville de Bruxelles. Il est délimité par la petite ceinture. La densité d’habitants de ce quartier est deux fois plus faible que dans les quartiers environnants. Le quartier accueille une activité très intense de commerces liés à l'automobile depuis la fin des années ’70 et est aujourd’hui une référence internationale dans ce secteur. Ces commerces ont progressivement remplacé les métiers d'abattage et de boucherie, profitant ainsi de larges espaces industriels accueillant différents types d’enseignes, du plus petit détaillant ou réparateur au plus gros exportateur de véhicules. On y trouve aujourd'hui une soixantaine d'exploitations réparties sur environ 60.000 m².

Bien que la spécificité du quartier Heyvaert représente un attrait certain, elle génère un grand nombre de nuisances, principalement d'ordre environnemental (problèmes de mobilité, nuisances sonores, pollution de l'air et du sol). Ces nuisances produisent des effets négatifs sur l'habitat : logements précaires ou insalubres, quartier-dortoir, cohabitation difficile, qualité de vie insuffisante, ...). Le manque d’espaces verts et la difficulté de se déplacer par modes doux se font fortement sentir.

Il devient urgent d’aménager l’espace public, en adéquation avec les ambitions environnementales de la Région, afin d’améliorer le quotidien des habitants et l’accessibilité du quartier.

Une stratégie d’avenir cohérente et participative

La réflexion autour de ce projet urbain a aussi été l'occasion de mettre tous les acteurs de terrain autour de la table dans le but de définir un nouvel avenir pour le quartier Heyvaert et de faire naître une vision partagée. perspective.brussels a mis en place une méthodologie permettant d’identifier les différentes évolutions possibles via des ateliers prospectifs participatifs.

Intégration dans un programme de revitalisation urbaine

Le quartier Heyvaert est par ailleurs aussi intégré dans un programme de revitalisation urbaine, avec l’élaboration d’un Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) « Heyvaert-Poincaré ». Les projets de ce CRU viendront en appui au projet urbain, selon une approche commune. Dans ce cadre, le PAD vise l’implantation d'équipements publics prévus dans le CRU comme par exemple la création de structures de formation, d'éducation et d'aide sociale. De même, la Région travaille simultanément sur les quartiers environnants (Abattoirs, Quartier Midi, Gare de l’Ouest et Porte de Ninove). La rénovation du quartier Heyvaert s’effectue en cohérence avec les projets voisins, tout en répondant aux visions indiquées par le Plan Canal et le Plan Régional de Développement Durable (PRDD).

Quelques projets concrets

Le parc de la Sennette

En réponse au manque d’espaces verts, le projet de parc de la Sennette, déjà présent dans des études et projets préalables (Contrat de Quartier Compas, CRU, …), est intégré à la vision que propose le projet urbain. Vu la densité du bâti, il est aujourd’hui difficile d’imaginer de larges espaces verts. Néanmoins, un maillage reliant des zones vertes existantes est possible, ponctué par des élargissements. Ce nouveau parc s’implantera sur l’ancien lit de la Senne de Ransfort et viendra créer un nouveau réseau cyclo-piéton vert, fonctionnant parallèlement du réseau viaire existant encombré. De plus, une étude d’orientation a été lancée par Bruxelles Environnement, afin d’affiner le tracé du parc, ses accès et les questions de gestion.

Le redéploiement du site Manchester en pôle productif et culturel

Dans le cadre du Contrat de rénovation urbaine (CRU)  « Heyvaert – Poincaré », la Région bruxelloise a approuvé les principes du redéveloppement du site industriel Manchester 13-15 et 17-19 . Le 29 avril 2020, la Société d’Aménagement Urbain a obtenu du Gouvernement bruxellois un financement pour piloter la construction d’un nouveau pôle productif de type culturel, artistique et créatif.

Des premiers investissements avaient été réalisés en 2019 pour permettre une occupation temporaire des lieux par différentes associations, dont Recyclart. De temporaire à transitoire, cette occupation a pu être prolongée au-delà des deux ans initiaux et la pérennisation des activités dans le projet définitif sera étudiée.

Répondant notamment aux enjeux de renouvellement de l’activité économique et de création de lieux collectifs et conviviaux identifiés par Perspective dans le cadre de l’élaboration du projet urbain pour le quartier, cette initiative jouera un rôle important dans la préservation de la vitalité du quartier Heyvaert.

Rétroactes

Été 2017 : Ateliers participatifs pour échanger avec les acteurs locaux et les habitants.

Mai 2018 : Le Gouvernement donne instruction à perspective.brussels de procéder à l’élaboration d’un projet de PAD.

Juin 2018 : Deux réunions publiques d'information ont été organisées les 4 et 5 juin, conformément à l’article 3 §4 de l’arrêté du 3 mai 2018 relatif au processus d’information et de participation du public, préalable à l’élaboration des projets de Plan d’Aménagement Directeur.

Mai 2019 : le projet de Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Heyvaert a été approuvé en première lecture par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, le 9 mai 2019.

Fin 2019 : Du 3 octobre au 2 décembre 2019, le projet de Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Heyvaert a été soumis à une enquête publique dans les communes d'Anderlecht et de Molenbeek et à la Ville de Bruxelles.

Avril 2020 : La Commission Régionale de Développement (CRD) a remis son avis portant sur le projet de Plan.

Juin 2021 : le Gouvernement a approuvé le PAD en 2ème lecture le 24 juin 2021

Septembre 2021 : Le PAD a été approuvé en 3ème et dernière lecture par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale. Il entre en vigueur dans les 15 jours suivants sa publication au Moniteur Belge.

Documents

Les documents suivants sont disponibles :

Conformément aux articles 30/7 alinéa 4 et 30/11 du Code Bruxellois de l'Aménagement du Territoire, le présent Plan d'Aménagement Directeur fera l'objet d'un rapport sur le suivi des incidences notables sur l'environnement de la mise en œuvre de celui-ci afin d'identifier les éventuelles mesures correctrices à engager. Ce rapport sera transmis au Parlement bruxellois et mis à disposition sur le site internet perspective.brussels tous les 5 ans à compter de l'adoption du Plan. Les modalités pratiques de ce suivi, applicables pour le présent PAD sont spécifiées par l'Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale adopté concomitamment.

Chargée de projet
Milène
Deneubourg